Charles Gueschke, Cofondateur d'Adobe est décedé

Charles Gueschke, Cofondateur d'Adobe est décedé

L’informaticien a participé à la naissance des logiciels de création numérique Illustrator, Premiere et Photoshop, ainsi qu’à la création du PDF. Il est mort à 81 ans.




Sa santé déclinait depuis un an. Charles Geshke est mort à l’âge de 81 ans, vendredi 16 avril, à son domicile de Los Altos, au cœur de la Silicon Valley, en Californie. L’homme est le cofondateur d’Adobe, une entreprise qui a accompagné l’avènement de l’ordinateur comme outil-clé des métiers de la création visuelle. On doit notamment à Adobe le logiciel Illustrator, pionnier du dessin numérique, ainsi que le PDF (pour « Portable document format »), un format de document universel.




Mais historiquement, Adobe est d’abord le créateur du langage Postscript qui assure les communications entre un ordinateur et une imprimante depuis les années 1980. Cette invention place Charles Geschke dans la lignée de son père et de son grand-père, qui étaient tous deux graveurs de caractères d’imprimerie.

Pendant des années, Charles Geschke voit d’ailleurs son père afficher une moue insatisfaite lorsqu’il rapporte des impressions numériques réalisées grâce à Postscript : l’imprimerie traditionnelle demeurait alors plus efficace que la nouvelle. Jusqu’au jour où son géniteur, scrutant sous le grossissement d’une loupe un caractère imprimé, esquisse un sourire et lui dit : « Charlie, tu as réussi », selon une anecdote narrée par l’intéressé au cours d’une conférence.

Initialement, Charles Geschke suit pourtant une voie radicalement différente de celle de sa famille. Né à Cleveland (Ohio), dans le Midwest américain en 1939, il est d’abord enseignant en mathématiques dans une université locale pendant cinq années. Il démarre ensuite une thèse en science de l’informatique, un domaine bouillonnant à cette époque où tant de fondamentaux restent à poser.





Innovations


Sa vie prend un tournant alors qu’il a 33 ans et qu’il déménage à Palo Alto, dans la baie de San Francisco, pour travailler dans un laboratoire du géant de la copie Xerox : le « PARC » (pour « Palo Alto research center », « centre de recherche de Palo Alto »). Nous sommes en 1972 et la recherche bat son plein pour façonner les futurs innovations et usages de l’informatique personnelle. Steve Jobs vint notamment y chercher l’inspiration de son premier Macintosch.


Geschke travaille d’abord sur des supercalculateurs, puis sur un projet d’ordinateur personnel. Ce n’est qu’en 1978 qu’il s’attaque à la question de l’impression : comment exploiter la finesse des imprimantes laser naissantes pour imprimer des caractères beaucoup plus propres et beaucoup mieux définis qu’avec une imprimante à aiguille ?



Il travaille à un langage léger qui permet à l’ordinateur de communiquer à l’imprimante n’importe quel caractère avec une grande précision. Mais Xerox refuse de commercialiser cette innovation. « Tous les spécialistes du marketing nous disaient qu’il n’y avait pas de clientèle pour cela. A l’époque, absolument aucun graphiste ne travaillait sur ordinateur », explique Geshke au cours d’une conférence.



Puis Geschke quitte le PARC en 1982 pour fonder Adobe à 43 ans, en emmenant avec lui John Warnock, un collaborateur du PARC – « le meilleur recrutement qu’il ait jamais fait » –, qui sera son associé pendant quelque trente-cinq ans. Adobe signe quasi immédiatement un contrat juteux avec Apple. Sa technologie d’impression devient en 1985 le Postscript, et vainc la résistance des géants de l’impression pour devenir le langage d’impression quasi universel que nous utilisons toujours.




Voir aussi :


le 2021/04/27

Un groupe de pirates gagne 215000€ de bitcoin en exploitant une faille dans le 7-zip

L’idée est de cibler les petites entreprises en attaquant le NAS QNAP utilisé pour stocker leurs données, puis de chiffrer ces dernières via à un mot de passe 7 — Zip. Grâce à cette technique, ils sont parvenus à récolter 215 000 € de rançon en seulement cinq jours.

Par Nozby